Les strategies d'investissement
Relwende Capital 3 years ago

Les strategies d'investissement

Avoir une bonne stratégie d’investissement est capital pour chaque investisseur, qu’il soit débutant ou professionnel. Bien souvent, la réussite ou l’échec en bourse s’explique par la stratégie d’investissement utilisée . veuillez tenir compte des différents profils d’investisseur.Parmis plusieurs strategies, nous avins enumerer deux :

1.Le  hedging

Qu’est-ce que le hedging ?

Le hedging, ou stratégie de couverture, est un investissement ou une transaction visant à limiter son exposition actuelle au risque. Il s’agit donc de couvrir (partiellement ou totalement) un risque financier d’un investissement à l’aide d’un autre investissement. Le terme « hedging » se traduit en français par « stratégie de couverture ».

Le hedging vous permet donc de limiter partiellement vos risques mais également la totalité du risque auquel vous êtes exposé. Une stratégie de couverture parfaite désigne le hedging qui supprime tout risque d’une position. Ce type de couverture est assez rare vu qu’il enlève tout intérêt à garder telle position ouverte. La plupart des investisseurs pratiquent le hedging uniquement pour couvrir une partie de leur position et se protéger contre un risque spécifique ou pendant une période en particulier. Le hedging, ou stratégie de couverture, se présente de différentes manières. Vous pouvez par exemple acheter un titre que vous possédez déjà en portefeuille ou prendre une position short sur ce titre, qui évolue dans le sens inverse du titre que vous possédez déjà en portefeuille. Vous pouvez également vous couvrir contre un risque de change.

 

2. supply and demand

Loi de l’offre et de la demande : explications

La théorie de l’offre et de la demande est également désignée par « supply and demand » en anglais. Comme c’est le cas en économie, on retrouve également des zones de l’offre et de la demande sur les graphiques boursiers.

L’offre et la demande sont des zones présentes sur le graphique qui laissent supposer que les parties institutionnelles ont acheté ou vendu. Le raisonnement est que les acteurs institutionnels ne peuvent pas entrer sur le marché en envoyant un seul ordre d’achat ou de vente. En effet, le prix serait bien trop fort influencé. Retenez que les parties institutionnelles achètent lorsque le prix baisse et qu’elles vendent lorsque le prix augmente. 

 

Investissement